La Compagnie du Reste ici
Accueil Petites formes Extraits délivrés Trésors de poche
Nous
Agenda
Archives
Vidéos
Contact
Partenaires
Plan du site

Trésors de poche

Les visiteurs sont invités à devenir spectateurs et chacun s'installe devant un mur blanc. Commence alors une succession d'histoires courtes présentées par deux conteurs farfelus.


Les visiteurs sont invités à devenir spectateurs et chacun s'installe devant un mur blanc. Commence alors une succession d'histoires courtes présentées par deux conteurs farfelus. Les comédiens s'aident de petits objets apparaissant en ombres chinoises. Les objets, associés de manière à rappeler les cadavres exquis des surréalistes, finissent par former une image qui se décompose très vite afin de passer à l'anecdote suivante.


Revue de presse

Article de la Voix du Nord de Béthune
La compagnie du Reste ici a ouvert les portes d'un univers très dépaysant, samedi à la médiathèque Buridan.

Contrairement à ce que prétend le proverbe, il est bon, quelquefois, de lâcher la proie pour l'ombre. Surtout quand c'est celle du théâtre d'ombres de Christiane Calonne et de Jacques Dupuich, de la compagnie du Reste ici. Sur la musique de Christiane, une instrumentiste pleine d'imprévus, Jacques met en scène de petits objets surgis d'on ne sait où et éclairés à contre-jour. En rêvant, en souriant ou en riant, les deux comédiens farfelus racontent une histoire poétique décalée par rapport au bruit de fond des jeux vidéo et de la télévision. Et aussi à celui d'un pont de l'Ascension dédié à la fête de la moto. Très vite, le public se prend au jeu et lâche la bride à l'imagination.

Source: La Voix du Nord Béthune - 27 05 2009

Fin

Création