La Compagnie du Reste ici
Accueil Saisissemints Et pis un jour Sins l'dire Cha qu'a dit ch'cat
Nous
Agenda
Archives
Vidéos
Contact
Partenaires
Plan du site

Et pis un jour...

D'abord ils sont tous là, muets, nous observant du haut de leurs cadres. Tous de bric et de broc, dans un décor simple mais où chaque objet attend son rôle. Ils, ce sont des portraits, des têtes en relief dans toute la naïveté de leur construction, assemblages de matériaux de récupération.
Puis tout en drôlerie, deux conteurs entrent en scène. Ils s'animent et réaniment les personnages dans un tourbillon d'histoires où chaque « tiète » va devenir le héros de son aventure quotidienne grâce aux mots fatidiques « et pis un jour... ».
« Jus de mots » et « jus de scène » fusent et s'entrechoquent. Rires et gravité se mêlent, tendresse et humour noir s'accouplent. Clowns cruels ou « moqueux d'gens » sensibles, « chelle Criquette » et « ch'grin Jacquot » s'accordent à provoquer leur public et ce ... bien malgré eux.
Avec leur dégaine farfelue, Christiane Calonne et Jacques Dupuich poursuivent tout en malice, cette quête de personnages commencée dans leur premier spectacle « ch'tiot' de ch'l'ingénieur et autres fables ».
Ils s'appliquent à décrire leurs « héros » avec tant de nostalgie, d'affection et d'émotion qu'on croit les reconnaître et les avoir déjà croisés. Alors chacun semble se souvenir et l'on rit de les voir contés ainsi.
Le tout est dit avec les mots de notre patois, rien n'est trivial, rien n'est grossier mais plutôt ... ciselé.

Au programme de "et pis un jour..."
-"Chel' Toutoule" et sa façon bien à elle d'observer les gens
-"Ch'Dré" qui ne dit pas un mot mais s'interroge sur son sort
-"Ch'pouchin d'hayure" qui saura se venger de son enfance malmenée
-"Ch'cacheux" qui faisait peur à tout le village
-"Ches nonoches" deux "innochints" au trop grand coeur
-"Chel' imblayeusse" toujours présente pour ennuyer les autres
-"Chel' tiote Clairette" fonçant "sus pétrolette" pour aller jouer son solo de clarinette
-...

Spectacle d'une heure trente,

texte, musique, décors et mise en scène de Christiane Calonne et Jacques Dupuich.


Revue de presse

« Et pis un jour », spectacle patoisant aux Étoiles

Jeudi, la salle du cinéma Les Étoiles affichait complet pour un spectacle patoisant organisé en partenariat avec la médiathèque municipale.

Les deux acteurs ont tenu la scène avec brio pendant une heure et demie.

C'est dans le cadre de la Semaine bleue que la compagnie du Reste ici de Calonne-sur-la-Lys, est venue sur la scène des Étoiles. Personne n'a regretté ce choix car Jacques Dupuich, au physique d'acteur né, s'exprime dans un naturel plein d'humour. Christiane Calonne, complète superbement ce duo d'auteurs interprètes. Bruay a été la première ville du Pas-de-Calais à les accueillir.

Après 5 mn en solo, Jacques invite Christiane à le rejoindre sur scène. Ils animent des personnages dans un tourbillon d'histoires où chaque « tiète » va devenir le héros de son aventure quotidienne. Les deux acteurs s'appliquent ainsi à décrire leurs héros avec tant de nostalgie, d'affection, d'émotion, qu'on croit les reconnaître et les avoir déjà croisés.

Le tout dans un patois dénué de trivialité, parfaitement ciselé.

photo voix du nord bruay 26 octobre 2009

Source: La Voix du Nord Bruay - 26 10 2009



Saynètes pour "tiotes tiêtes"
Source: L'avenir de l'Artois - Jérôme JANICKI - 19 02 2009
Dimanche après-midi, la salle du Colisée accueillait le spectacle "Et pis un jour "de la compagnie du Reste Ici. Pendant plus d'une heure, deux acteurs de la région, Christiane Calonne et Jacques Dupuich, ont joué en patois cette pièce en compagnie des "tiêtes "(têtes) accrochées derrière eux. Ces masques ont été en plus des deux acteurs, les héros des aventures successives.

Jacques Dupuich est un acteur remarquable. Sosie de Stéphane Steeman qui apparaissait sur les écrans de la RTBF sous les traits de Madame Gertrude, il entre sur scène et le public plongé dans le noir se prend de plein fouet son énergie communicative. Entouré de caisses en bois sorties d'un marché aux légumes, de bacs galvanisés et d'une collection de fenêtres qui cachent les "tiêtes ", les premiers mots qu'ils lâchent au public qui le voit entrer dans un costume à la Tintin : « Ché femmes pinsent "Mon Dieu mais quel bel homme ! "Et là, y auro eu un tonnerre d'applaudissements ! ». Et la salle comme un seul homme se met à claquer des mains avec une force immense. Il reprend : « Pas d'trop quand même. » Et enfin, à la manière de monsieur Loyal, il entreprend : « Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs et... mi tout cheul, cha ché pour m'donner une contenance... » et le spectacle commence. Aucun des spectateurs présents n'est reparti sans avoir explosé de rire au moins une fois et tous se sont reconnus une parenté soit avec les saynètes soit avec les "tiêtes ". Quant à Christiane Calonne, elle ajoute à son talent de conteuse la touche féminine et la touche musicale qui envoûte la salle.

Les bénéfices du spectacle ont été reversés au Centre communal d'action sociale (CCAS) de Lens. Il ne s'agissait pas pour eux de leur première action car en février dernier, ils avaient donné à la salle polyvalente de Calonne-sur-la-Lys un spectacle au profit de l'association "Calonne Congo solidarité action ". Pour celles et ceux qui voudraient voir ou revoir le spectacle, ils se produiront le dimanche 14 mars prochain à la salle des fêtes de Saint-Pol-sur-Ternoise.

Source: L'avenir de l'Artois - Jérôme JANICKI - 19 02 2009


Pièce de théâtre "Et pis un jour" Un spectacle époustouflant
Source: L'avenir de l'Artois - J.A. - 12 02 2009

Comment passer une après-midi joyeuse et détendue avec toute la famille si ce n'est en allant voir une pièce de théâtre hilarante et interprétée par deux comédiens aux multiples ressources ? Voilà donc le spectacle proposé par l'office municipal de la culture, dimanche, dans la salle Georges-Brassens, où la talentueuse compagnie du Reste Ici a joué devant plus de deux cents personnes.

Christiane Calonne et Jacques Dupuich ont offert un spectacle époustouflant. Intitulée "Et pis un jour", la pièce raconte les péripéties des instants de la vie. Rire et gravité se mêlent, tendresse et humour noir s'accouplent. Chelle Criquette et Ch'Jacquot décrivent leurs héros avec affection et émotion. Ils s'animent et réaniment les personnages présents dans un tourbillon d'histoires où chaque « tiête » va devenir le héros de son aventure. Quant à la salle, elle résonnait sous les éclats de rire jusqu'aux dernières minutes d'un spectacle que tout le monde a apprécié. Le couple de conteurs patoisant a su ainsi captiver, divertir et amuser le public. Celui-ci a ri de bon coeur, parfois même jusqu'à en pleurer, et a applaudi à n'en plus finir.

Source: L'avenir de l'Artois - J.A. - 12 02 2009



La Compagnie du Reste ici à Lens et N½ux-les-Mines
Source: Echo 62 - 02 02 2009
Conteurs patoisants Mais en lettres capitales, lettres dorées ! Christiane Calonne et Jacques Dupuich la Compagnie du Reste ici portent le patois comme on porte des bijoux. Avec leurs mots, rien nest trivial ni grossier mais toujours ciselé. Avec leurs mots, ils racontent « ChDré » qui ne dit rien mais sinterroge sur son sort ; « Chlimblayeuse » toujours là pour ennuyer les autres ; Clairette « su spetrolette » avec sa clarinette ; « Chpouchin dhayure » prêt à se venger de son enfance malmenée ; « Marie Toutoule » et sa façon bien à elle dobserver les gens Christiane et Jacques ont aussi leur façon bien à eux dobserver les gens, avec nostalgie, émotion, affection, humour. Et beaucoup de talent. La Compagnie du Reste ici présentera « et pis un jour » le dimanche 7 février à 16 h au centre culturel Georges-Brassens ( réservations au 03 21 26 34 64) ; et le dimanche 15 février au Colisée à Lens à 16 h (réservations au 03 21 28 37 41).

Source: Echo 62 - 02 02 2009

Fin

Création